Jean-Pierre Martin

Je raconte en tout public depuis 1998.
Le conte est venu à moi pendant l’enfance sous la forme d’écoutes du « livre de la jungle » sous la lune et autour d’un feu, et je suis venu à lui lentement depuis l’adolescence comme animateur de centre de vacances, puis formateur d’animateur,et ensuite instituteur, dans la classe…jusqu’à ce jour de 1998 où j’ai raconté à un public inconnu.
Et là je remercie Amar Amara Madi de m’avoir poussé à franchir le pas.

Je raconte sûrement pour plusieurs raisons :
–    participer à installer un rapport au symbolique, quasiment disparu de la société,
–    partager avec le public un espace de rencontre, des objets, une lecture des rapports à la Vie qui me touchent.
–    et d’autres comme mon rapport à la scène qu’il serait hypocrite de taire.

Le répertoire :
Le répertoire du conteur amateur découle certes principalement de ses rencontres avec les récits, mais aussi des « commandes » qui lui sont faites : soirées à thèmes, festivités inter culturelles…, public adultes , heures du conte en bibliothèque, crêche,…

Pour ma part je raconte aux tout petits et aux plus âgés en passant par tous les âges de la vie.
Mon répertoire est constitué en majorité de contes de la tradition orale. Ceux  du Dauphiné y tiennent une bonne place, mais on peut également retrouver des contes autour des arbres, de l’eau, de l’amour, des sorcières, du Centre Europe (collectés et réécrits par Grimm) ou de Russie.

En fait ce répertoire s’est constitué au fil des racontées, certains récits restent gravés en moi, d’autres s’effacent une fois racontés.
Les lieux de racontées :
–    d’abord sur une place publique dans le quartier de la Villeneuve à Grenoble (de 1998 à 2001)
–    puis en bibliothèques,
–    en bar restaurants,
–    en randonnées pédestre ou raquette de nuit ou de jour
–    en scènes ouvertes dans les festivals – Bourdeaux (26), Vassivière (87), Grenoble, Châlon des arbres (26)
–    sur des scènes petites et grandes

Déjà de nombreuses collaborations ont jalonné ces quelques années de pratique, partenariats avec des ensembles musicaux autour de projets contes et musiques
–    contes russes     (école de musique Eybens) donnés à l’Odyssée
–    conte de l’orient   (    « )
–    contes bretons   (    « )
–    Paris –Istanbul par l’Orient Express  (Harmonie de Fontaine) donné salle Edmond Vigne (Fontaine) et salle JJ Rouseau (Seyssinet-Pariset)
–    Moscou – Pékin par le Trans-Sibérien  (école de musique de Seyssinet Pariset) donné salle JJ Rousseau
–    L’enfance Arc en Ciel  (Association « La portée de tous » – Gières) donné salle du Laussy

Par ailleurs je chante avec bonheur dans le groupe vocal « Courant d’air » de Grenoble et la « Compagnie Vocale » du Fontanil Cornillon